La chasse à courre

Le chenil du Tourne-Bride

Par la situation dans la basse forêt de Coucy, Folembray se prête admirablement aux chasses à courre. Le Baron Henri de Poilly , qui était Lieutenant de Louveterie, les créa vers 1850 en installant un chenil au Tourne-bride (la maison située sur la route de Chauny, face à l'étang du Vivier.), en vue de chasser le cerf et le sanglier. Le Baron de Poilly, père, (Charles, François). homme affable et bon, en compagnie de ses deux sœurs, Madame de grande maison et Madame de fitz-James donnait une fête annuelle au Tourne-Bride. Il y faisait venir de Guny un manège de chevaux de bois, et des jeux avaient lieu sur l'étang du Vivier.

Autrefois le Tourne-Bride était une auberge tenue par un nommé "Fidèle" originaire de Rouy (Amigny-Rouy).

 

A gauche ,la Saint Hubert dans l'église de Folembray, une tradition chez les chasseurs.
 
 
 
En dessous, à droite, la photo à était prise devant la nouvelle salle des fêtes vers 1960.

 

A gauche l'équipage du rally-nomade

   

A la mort  du baron de Poilly, Roger de Chezelles a continué à chasser à sa place, et quand celui-ci mit bas en 1873 conte de Brigode reprit l'équipage et les forets.

M. le Comte de Brigode, grand amateur de ce sport et aussi excellent cavalier, les continua. Elles donnèrent lieu, pendant 40 ans, à des réunions brillantes où figuraient les grands noms de l'Armorial de France.

Mr le conte de Brigode chasse le cerf en forets de Saint Gobain et de Coucy, et va en déplacement à Arc-en-Barrois, dans les forets du prince de Joinville. L'équipage se compose de 64 fox-hounds et bâtard vendéens, et 10 chevaux. Les remontes se sont par l'élevage au chenil de Folembray. Sur cet élevage, on réserve un nombre de chiens suffisants pour maintenir l'effectif de la meute de 50 à 60, et le reste est vendu.

Trois hommes et un valet de chiens servent à l'équipage. Suivent habituellement les chasses : Prince et Princesse de Poix ; Prince de Béthune ; Prince Alphonse de Chimay ; comte et comtesse d'Aramon ; comte Bérold costa de Benuregard ; comte de Bryas , vicomtesse Chandon de Briailles ; M. et Madame Biver ; M. et Madame Koechlin ; MM. Patrice de Lamothe ; de Fay ; Lhotte ; Richard ; de Taisne.

Source provenant Annuaire de la  Vénerie Française cinquième année 1897. Annuaire de la Vénerie Française  huitième édition  1903 //1904 Hippolyte Pairault 

 

La guerre de 1914-1918 vint détruire, forêts, chiens et mammifères. En relevant les ruines de la Verrerie, M. de Brigode rétablit son chenil où une meute de 80 chiens, environ, est actuellement réunie. Les chasses n'ont plus l'ampleur d'autrefois ; la foret, saccagée, a été livrée aux bûcherons qui la nettoient. Le cerf est rare, seul le sanglier est revenu rapidement.

La tenue est rouge garance ,poches,parments,et collet en velours vert;les hommes portent le galon de vénerie.

La devise: Picard picqu'hardy est également celle de l'équipage du vicomte de Chezelles.

"La grande meute de Paul Vialard" est Un roman sur la chasse à cour de Folembray. On peut le trouver à la bibliothèque de la municipalité.

 

Le chenil

L'équipage de Brigode au rond d'Orléans

 

Dans la cour du chenil

 

Cette veste est au musée de la Vénerie à Senlis

 
Tenue de dame de l'équipage de Folembray ,ayant appartenu à la baronne Pierre de Langlade 

Matériaux/techniques drap (laine, peigné) 

Description Veste avec faux gilet. Drap de laine peignée rouge ; galon 2/3 or 1/3 argent 
 
Mesures L. 0,92 ; l.ép. 0,36 ; L. manches. 0,61 m 

Précision inscriptions Etiquette : BY SPECIAL APPOINTMENT / To HER MAJESTY THE QUEEN / BUSVINES / PARIS 48 RUE PIERRE CHARRON 

Lieu de conservation Senlis au musée de la Vénerie 

 
voici un bouton d'un vêtement de chasse à courre


Période création/exécution 3e quart 19e siècle 

Millésime création/exécution 1874 

Mesures D. 0,028 m 

Inscriptions devise 

Précision inscriptions PICARD PIQU'HARDI 


Période utilisation/destination 3e quart 19e siècle ; 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle 

Sujet représenté représentation animalière (tête, sanglier, de profil) ; représentation d'objet (trompe) 

Document provenant des livres :

 FANFARES DE CHASSE DES EQUIPAGES FRANCAIS, PAIRAULT ET Cie  1890

Annuaire de la Vénerie Française cinquième année 1897

Annuaire de la Vénerie Française huitième édition 1903 //1904 Hippolyte Pairault 

 

PARTITION :

LA FOLEMBRAY 

FANFARE D'EQUIPAGE DE  M. LE COMTE DE BRIGODE

PAR Mme de LA COMTESSE DE FITZ JAMES

Equipage de Folembray


Bouton de l'équipage du Comte de Brigode 1872-1914

 

 

 

retour au menu