L'éclairage public

Le 22 Février 1883, la commune décidait l'éclairage des rues au moyen de lampes à réflecteur, alimentées par des huiles minérales. 24 appareils, placés sur un poteaux munis de poulies, étaient installés sur le territoire communal et fonctionnèrent à partir du 1er Janvier 1884. La dépense occasionnée par cette amélioration se montait à 3058 francs 25.

A la suite de la découverte de la lampe à incandescence, faite en 1878 par le génial inventeur américain Edison, l'éclairage électrique fut mis à la portée de tous. Les compagnies intéressées firent leurs efforts pour apporter dans les villes et dans les campagnes les avantages de cette belle application de l'élécticité.

 C'est ainsi que, le 14 Février 1912, le Conseil Municipal se réunissait pour examiner la demande en concession de l'éclairage et de subvention déposée par MM. Maze et Jourdain, fondateurs de la société Électrique de la Vallée de L'oise.

 La durée de cette concession était de 40 années, avec privilège pendant 25 ans. D'autre part, la commune devait accorder une subvention de 0 FR 30 centimes par tête d'habitant, et de la fourniture du courant était fixée à 0 FR 80 centimes le Kilowattheure.

 Toutefois, un rabais de 30% était prévu au profit de la commune pour les usages publics du courant électrique.

Ce cahier des charges fut approuvé le 15 Juin 1912, et un crédit de 548 francs 40 centimes voté pour la subvention annuelle, à raison de 0 FR 30 centimes par habitant à desservir pendant 10 ans.

 

retour au menu