Le chaufour

extrait du Cadastre de 1820  des archives départementales

Le chaufour en 1902

Ce lieu dit appelé chaufour . C'est dans les environs que le four aux voirres fut construit vers 1441 ; dans la partie dite les Fontinettes, entre l'allée du Chèvremont et de la chaussée Brunehaut, prés de l'ancienne gare de Folembray (voir carte ci-dessous). Des traces de construction qu'on voyait il y cinquante ans, des briques enduites d'une couche de verre qu'on y trouve encore ; un chemin ferré débouchant sur la chaussée Brunehaut ; une fontaine qui a gardé le nom de fontaine du four.(voir Abbé Vernier page 70,71,72)

 

Un four à verre avait été édifié au lieudit Les Fontinettes, entre l’allée du Chèvremont et la chaussée Brunehaut, sur le territoire de Folembray et en bordure de celui de Barisis. (…) Des débris de verre, des briques vitrifiées et une fontaine qui a gardé le nom de Fontaine du Four, marquent l’emplacement de cette verrerie qui était reliée à la chaussée Brunehaut par un chemin empierré.(…) Il appartient aux sires de Coucy, de la seigneurie desquels dépendait Folembray, Barisis et Saint-Gobain. Après 1340, il devient la propriété du duc Louis d’Orléans. Assassiné le 23 novembre 1407, le duc d’Orléans laisse ce domaine à son fils Charles, père de Louis XII. Les extraits de comptes de Grouchet, receveur des terres de Coucy en 1442 soulignent l’affermage de la verrerie de Folembray à Pierre Brion et Jacquemin Brion, son fils, « tous deux voirriers », depuis le 13 novembre 1441 et jusqu’au terme de 21 ans.

Dessin. La verrerie dans le massif de Saint-Gobain, p. 29-30

Plan de 1783 d'après Cassini où se situait le chauffour.

Le chaufour en janvier 2003

   

et encore des photos :

chauffour3.jpg (61054 octets)


sommaire
page précédente
page suivante