De Longueval au circuit

Extrait du cadastre de 1820 des archives départementales

Ce fief, ainsi appelé à cause de la longue vallée (longa vallis) à l'extrémité de laquelle il était situé, a trés-probablement donné son nom à toute la famille des Longueval. Les Longueval portaient : bandé de vair et de gueules de six pièces. Une ferme a été bâtie sur l'emplacement de l'ancien fief.

 Les seigneurs :

1500 Annibal de Longueval, seigneur de Longueval et de Verneuil.

1535 Philippe de Longueval, son fils, Père de Charles de Longueval, abbé de Nogent, qui embrassa la réforme de Calvin en 1565 et se maria.

1568 Philippe II de Longueval.

1580 Jacques de Longueval, marquis d'Haraucourt, gouverneur du châtelet. Il fut le père d'Angélique de Longueval, dont on peut lire la tragique histoire au dépôt des archives nationales.

1632 Alexandre de Longueval, marquis d'Haraucourt, seigneur du fief Madame, par acquisition.

1710 Gérard-Lévesque de Champeaux, seigneur de Longueval, d'Orrinville, de Verneuil et du Tourniquet. Il savait le latin, le grec, l'hébreu, et parlait les principales langues de l'Europe. Il fut ambassadeur de France à Genève.

1778 Sébastien Lévesque de Champeaux, son fils, seigneur de Longueval, d'Orrinville, de Verneuil et du Tourniquet, capitaine au régiment dauphin.

 

Le dernier propriétaire de longueval était le fermier jean Lécareux. Il reste sa maison de ferme  : elle est encore au centre du circuit automobile actuel. A la mort de Mr Lécareux, les terres ont étaient mise en ventes pour faire place à un circuit automobile.

 

sommaire
page précédente
page suivante