L'ancienne halle ou la place du marché dit "place Simone Veil"
 
La Halle du marché vers 1900
 
La Halle à était construit peut aprés 1820 sur la place communale appellé maintenant place "Simone Veil" .
On sait que Mr le Maire Louis-François-Xavier de  l'Age décida de faire le dallage de la Halle entre 1830 et 1847. Autrefois, une fête spéciale aux verriers, avait lieu à la Saint Laurent, patron des verriers. Le soir, un bal sur invitations était offert par les jeunes gens. Il avait lieu sous la halle, où un plancher était posé pour le bien des danseurs.



photo recolorisé

Extrait du cadastre de 1820 des archives départementales

La halle qui abritait le marché au beurre et à la volaille n'existe plus. Tout ce qu'il reste maintenant ce sont quelques marches et une grande place.

En 1820, la Halle n'existait pas encore. Il y avait qu'une place communale comme l'indique ce cadastre. A l'angle de la rue Mortier et de la rue des Hautes Avesnes sur le terre plein  se trouvait la maison des pompiers et le corbillard. Sur ce cadastre de 1820, le corbillard se trouvait sur la parcelle 310.

 

 

photo recolorisé

Vue de la Halle et de la place communale prise par avion le 17 septembre 1915. La halle détruite ( vue de derrière ) : sa façade est encore debout à l'époque.

En 1920, un certain nombre de barquements ayant été édifiés, les services communaux furent réinstallés et reprisent leur cours normal.

La Mairie provisoire était placée près de l'ancienne porte des jardins royaux (voir les vestiges du Château Royal) , c'est à dire à l'angle de la rue  Mortier et la rue des Hautes Avesnes (l'ancienne prison). Les écoles provisoires se trouvaient en avant de l'ancienne Halle.

 

 

 

 
De nos jours, il ne reste plus que les quelques marches de cette entrée de l'ancienne halle.

 

page précédente sommaire

page suivante